Zoom sur la scie circulaire : outil de bricolage incontournable

scie circulaire

Zoom sur la scie circulaire : outil de bricolage incontournable

Souvent on se procure une scie circulaire après avoir déjà investi dans une scie sauteuse, devenue pas assez puissante pour les travaux de bricolage en cours. En effet, pour les petites découpes, un puzzle suffit. Les modèles actuels de scies circulaires sont faciles à prendre en main et ont une bonne maniabilité, mais cela ne vous dispense pas de prendre toutes les précautions de sécurité nécessaires.

L’utilisation de la scie

La scie circulaire fait partie de ces outils électroportatifs réservés aux bricoleurs déjà expérimentés, car elle fournit la puissance nécessaire pour couper du bois épais ou de grandes dimensions, que ce soit en sciage parfaitement droit ou en onglet.

Vous ne choisissez pas le même modèle en fonction de ce que vous avez à voir et de la fréquence à laquelle vous l’utilisez.

Tous les bois tendres (pin sylvestre, etc.) et les matériaux dérivés tels que les panneaux de particules, contreplaqués et panneaux de fibres de bois ou MDF (panneaux de fibres à densité moyenne) peuvent être bien coupés avec une scie circulaire.

Les éléments de charpente (chevrons, poutres, madriers, chevrons, liteaux, liteaux, lambourdes…), les bois durs (hêtre… et douglas ou if) et les bois exotiques doivent être découpés à la scie circulaire.
A noter qu’en cas d’usure de la scie, vous pouvez changer la lame pour scie.

Comment bien choisir?

Lors du choix d’une scie circulaire, la puissance est le premier facteur à considérer. Elle va de 750 watts à 1700 watts, selon que vous ayez juste besoin de faire un petit bricolage ponctuel, ou que vous souhaitiez refaire l’habillage d’une maison maigre !

Le poids (environ 3 à 7 kg) est un autre point important, car si vous avez du mal à entretenir votre scie circulaire, vous ne pourrez pas travailler correctement. En général, le poids est étroitement lié à la force : plus l’outil est puissant, plus il est lourd.

Parmi les petits « plus » du modèle de scie circulaire, le réglage de la profondeur de coupe peut s’avérer particulièrement utile pour les éléments de grande section, tout comme le dérailleur électronique permet d’adapter la vitesse de rotation de la lame au type de matériau scié. Les coupes en biseau sont facilitées grâce à la présence d’un socle incliné de 0 à 45°. Un traceur laser est également une option très précise sur la ligne de coupe.

Les différentes lames de scie circulaire

Contrairement aux idées reçues, les lames de scies circulaires coupent vers le haut. Les lames se différencient par le nombre de dents et le diamètre, vous choisirez la lame montée sur l’arbre en fonction du matériau que vous souhaitez scier, car plus la lame a de dents, plus la coupe est précise et fine, et plus le diamètre est important. Il est important que la profondeur de coupe augmente le plus (40 à 100 mm).

Pour couper ou dégrossir des planches, une lame en acier de 10 dents suffira, tandis que pour scier des planches de mélamine, une lame de 48 dents ne suffira pas. D’une manière générale, les plaquettes en carbure de tungstène entre 12 et 24 dents sont un bon compromis pour scier la plupart des surfaces et des matériaux.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.